Thomas Legrand en plein rêve

Originaire de Reims, Thomas Legrand est un enfant des années 90. Bercé dès le plus jeune par la
musique de ses parents, entre Supertramp et Téléphone, Thomas l’affirme du haut de ses 5 ans: « Quand je s’rai grand, je s’rai chanteur ». Thomas ne lâchera pas l’affaire. Autodidacte acharné, il usera le piano familiale et fera ses premières armes de chanteur sur une vieille guitare à 3 cordes, laissée à l’abandon chez ses grands-parents.
Les choses sérieuses commencent dès le collège. Thomas est rapidement sollicité par son
professeur de musique pour « chanter » devant ses camarades de classe, son premier public.
C’est alors un déclic et les choses s’enchainent. A 14 ans, il participe à son premier casting pour
la comédie musicale « Le Pays de l’en-dessous du Lit ». Il est alors sélectionné parmi plus de
200 candidats, et obtient le premier rôle. S’enchaine alors une vingtaine de représentations au
Parc des Expositions de Reims. Cette expérience hors du commun selle définitivement son envie
de devenir chanteur. Au lycée, Thomas est « Le » Chanteur. Il improvise des concerts dans la cour, dans les parcs et aux fêtes de l’école. Plus tard, après son Bac, il use son répertoire de reprises dans les bars, les restaurants et quelques soirées privées. Il découvre alors la réalité et parfois la dureté du métier :
Pas toujours facile d’être pris au sérieux !
Dans cette même période il passe les auditions pour l’émission « The Voice ». Malgré de bons
retours, l’aventure s’arrête aux portes de l’émission : « Le manque d’expérience ».
Mais Thomas n’est pas du genre à baisser les bras. Il sait qu’il faudra travailler dur, s’armer de
patience et surtout proposer un répertoire original. Il griffonne alors ses premiers textes et compose ses premières mélodies. En 2015, avec son ami musicien Jonathan Thillot, il façonne son premier set de titres originaux.
A 27 ans, Thomas prend le large, quitte Reims et pose ses valises à Bordeaux. Mais il faut bien
payer son loyer, rien n’est simple. Il alterne petits boulots et concerts dans les bars. Néanmoins
rien n’altère son envie de musique et de scène. En 2020, il décide d’employer les grands moyens
pour enregistrer et produire son premier titre « Nos Rêves ».
Il s’entoure de musiciens chevronnés, aux références solides (musiciens de Julien Doré, Jean
Louis Aubert, Les Fréro Delavega etc…), pour réaliser ce premier titre.
Il réalise un clip sur le bassin d’Arcachon avec son ami et réalisateur Lucas Bernard.
« Ce premier titre me tient à coeur. Il raconte l’histoire d’un petit garçon qui a des rêves plein la
tête. Mais parfois le discours des grandes personnes brise ses rêves naissants … Mais alors, où
vont les rêves quand on grandit ? »
« Nos rêves », marque le début d’une belle aventure humaine et musicale. Mais Thomas travaille
déjà sur d’autres titres, pour cette fois ci, concrétiser un album.
To Be Continued…